Des experts régionaux de l’énergie effectuent un examen par les pairs dans les États membres

Les autorités de régulation de l’énergie dans les pays membres de l’Association régionale des régulateurs de l’énergie de l’Afrique orientale et australe (ARÉFOA) feront l’objet d’un examen par les pairs afin de s’assurer que leurs opérations sont alignées sur les meilleures pratiques régionales.

Le premier examen par les pairs a été effectué la semaine dernière, du 4 au 6 mars 2010  sur l’Autorité éthiopienne de régulation de l’énergie (EEA). Les résultats préliminaires ont été présentés à l’Assemblée générale annuelle (AGA) de l’ARÉFOA qui s’est tenue jeudi et vendredi la semaine dernière à Addis-Abeba.

Une équipe restreinte d’experts en énergie de 13 pays membres de l’ARÉFOA mènera des examens par les pairs sur l’autorité de régulation de l’État membre qui accueillera l’AGA de l’association régionale des régulateurs.

Les pays membres de l’ARÉFOA sont ceux qui ont mis en place des autorités de régulation de l’énergie : Éthiopie, Burundi, Égypte, Kenya, Madagascar, Malawi, Maurice, Ouganda, Rwanda, Seychelles, Soudan, Zambie et Zimbabwe.

Le Directeur général de l’ARÉFOA, M. Mohamedain Elnasr, a déclaré que les examens par les pairs des autorités de régulation de l’énergie contribueront à améliorer les connaissances sur les meilleures pratiques régionales en matière de régulation des marchés régionaux de l’énergie et renforceront la coopération avec les autres régulateurs de la région.

«Il est envisagé qu’un processus d’examen par les pairs soutenu se traduira par des avantages importants pour la région tels que le renforcement des capacités, l’échange d’informations et d’expériences concernant la promotion des énergies renouvelables, la mise en œuvre et la régulation des projets énergétiques régionaux, l’intégration de la dimension genre et la gestion du secteur de l’énergie », a-t-il déclaré lors du début de l’examen par les pairs en Éthiopie.

L’examen par les pairs soutiendra le renforcement des capacités et le partage d’informations grâce à une exposition aux meilleures pratiques nationales, régionales et internationales. Il permettra d’identifier les meilleures pratiques pour améliorer l’efficacité du secteur de l’énergie et de faire le bilan des outils développés et utilisés par l’ARÉFOA pour influencer les pratiques des institutions réglementaires nationales dans l’exercice de leur rôle de supervision.

En Éthiopie, une équipe de cinq experts en énergie des États membres a été constituée pour mener l’examen sur une période de trois jours. Le rapport final sera publié et diffusé à toutes les parties prenantes concernées dans le cadre du partage d’informations et de connaissances sur les questions réglementaires dans la région Afrique orientale et australe et océan Indien.

L’ARÉFOA est une institution du COMESA dont le rôle est d’aider les régulateurs de l’énergie des États membres à renforcer leurs capacités ; à partager les informations; à faciliter l’application des politiques, des législations et des réglementations régissant l’approvisionnement en énergie; la coopération interrégionale et la coopération régionale en matière de régulation énergétique.

Actuellement, six pays du COMESA sont à un stade avancé de mise en place de leurs régulateurs nationaux de l’énergie. Il s’agit de Djibouti, de l’Érythrée, de la Libye, de la République démocratique du Congo, de la Somalie et de l’Union des Comores. Les six sont actuellement membres associés de l’ARÉFOA.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.