D’expert en suivi & evaluation pour le projet de facilitation du commerce dans la region des grand lacs

Contexte
Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) est un regroupement de 21 Etats africains qui ont convenu de promouvoir l’intégration régionale par le développement des échanges et la facilitation du transport. Le COMESA a également mis en place un certain nombre d’institutions destinées à soutenir l’intégration. De plus amples informations sont disponibles au site web www.comesa.int.

Le Projet de facilitation du commerce dans la région des Grands Lacs (PFCGL) est une opération de subvention régionale sur cinq ans que mettent en œuvre la République démocratique du Congo (RDC), le Rwanda, l’Ouganda et le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA). Le projet emprunte une approche multisectorielle pour améliorer les conditions de commerce à 5 postes frontières clés et zones environnantes des trois pays (RDC, Rwanda et Ouganda). Le programme vise à renforcer l’intégration régionale en partenariat avec le COMESA. L’objectif développemental du Projet PFCGL est de « faciliter les échanges transfrontaliers par l’accroissement de la capacité de commerce et la réduction des coûts que supportent les commerçants, en particulier les petits commerçants et notamment les femmes commerçantes, aux zones frontières ciblées ». Pour pouvoir réaliser cet objectif, les trois pays et le COMESA vont mettre en œuvre une série d’initiatives axées sur les composantes du projet susmentionnées, aux niveaux national et régional.

Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) a reçu une subvention de la Banque mondiale en faveur de l’exécution du Projet de facilitation du commerce dans la région des Grands Lacs et une partie des fonds est destinée à payer les dépenses éligibles au titre du contrat de l’Expert en Suivi & Evaluation du Projet (PFCGL). L’exercice de Suivi & Evaluation est une activité importante pour mesurer l’état d’avancement du projet vers la réalisation de son objectif global en termes de développement.  Le S&E est également utile pour aider la direction à opérer les ajustements requis et prendre les mesures correctives nécessaires pour améliorer la mise en œuvre efficace du projet.

La principale fonction de l’Expert en Suivi & Evaluation au niveau de la composante COMESA du projet est de couler les rapports-pays de S&E en un rapport régional.  L’Expert sera également chargé de fournir une assistance technique aux pays participant au projet pour améliorer leurs capacités de S&E. L’Expert en Suivi & Evaluation fera partie de l’équipe du COMESA chargée de la mise en œuvre du PFCGL.

Poste de Suivi & Evaluation
Mesurer l’état d’avancement du projet et déterminer les points de réussite dans la réalisation de l’objectif fixé requièrent une évaluation rigoureuse et cohérente des principaux indicateurs de performance dans les pays du projet et tout au long de la vie de l’initiative.  Cette action exige l’homogénéité des méthodes de collecte des données, l’exactitude des mesures et l’agrégation des indicateurs provenant des différents pays du projet.  Les indicateurs-clés à évaluer sont notamment les suivants:

  1. le temps moyen que prennent les commerçants pour traverser les points de passage aux frontières ciblés;
  2. l’incidence du harcèlement des petits commerçants;
  3. la valeur des marchandises qui transitent par l’infrastructure centrale de commerce (points de passage aux frontières, marchés frontaliers et aéroport) et
  4. les bénéficiaires directs du projet ventilés par genre.

Vingt indicateurs intermédiaires additionnels serviront à évaluer la performance globale du projet sous quatre composantes du programme.



Leave a Reply