Inauguration du Centre sous-régional pour les ODD en Zambie

Le Centre sous-régional pour les Objectifs de développement durable de l’Afrique a été inauguré le mercredi 7 août 2019 en Zambie par le Président zambien Edgar Lungu et le Président rwandais Paul Kagame, suite à un accord signé en septembre 2018 entre le pays hôte et le Centre africain pour les Objectifs de développement durable (ODD)pour héberger le centre régional. Celui-ci œuvrera pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable dans la région de l’Afrique australe, conformément aux principes de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA).

Le Président Paul Kagame, également président du Conseil d’administration du Centre africain pour les ODD, a déclaré que ce centre permettrait d’optimiser la réalisation des objectifs de développement durable par le continent en fournissant des conseils techniques adaptés aux pays de la région.

Le Président Edgar Lungu a déclaré que le nouveau centre permettrait à la sous-région de trouver des solutions locales pour faire face aux défis auxquels les pays du continent étaient confrontés afin d’atteindre les objectifs de développement durable. Il a exhorté le Centre à privilégier l’agriculture, la santé et l’éducation.

Le Centre sous-régional pour les ODD fournira un appui technique, des conseils neutres et une expertise aux gouvernements, au secteur privé, à la société civile et aux institutions universitaires afin d’accélérer la mise en œuvre du programme de développement durable.

La Secrétaire générale du COMESA, Mme Chileshe Mpundu Kapwepwe faisait partie des dignitaires qui ont assisté au lancement à Lusaka. Lors de la table ronde, elle a déclaré qu’afin d’accroître la productivité, l’accent devrait être mis sur l’autonomisation du secteur privé par le biais de programmes/ateliers destinés aux petites et moyennes entreprises, notamment des programmes efficaces d’incubateurs, les centres de formation technologique, de recherche et de développement.

«Nous devons accroître les investissements dans la qualité des produits des petites et moyennes entreprises afin de respecter les normes du marché et les exigences en matière de sécurité des produits alimentaires, y compris les emballages de qualité garantissant leur compétitivité car c’est le seul moyen de rester viable sur le marché», a-t-elle déclaré.

Ont assisté au lancement plus de 200 représentants de gouvernements, organisations internationales, institutions de financement du développement, des offices de statistique et d’experts d’Afrique australe et au-delà.

Le Vice-président namibien, Nangolo Mbumba, et le Directeur général du Centre, M. Belay Begashaw figurent parmi les personnalités qui ont pris la parole à la cérémonie.



Laisser un commentaire