Les experts des finances des Banques centrales de la région reçoivent une formation en économétrie

Les experts des finances de 9 Banques centrales de la région COMESA ont été formés à l’utilisation d’outils économétriques robustes pour analyser le paysage de l’inclusion financière dans la région.

La formation intitulée «Application de logiciel économétrique aux données transversales en utilisant les données d’inclusion financière et ses incidences sur la stabilité financière» a été organisée par l’Institut monétaire du COMESA (IMC) du 22 au 26 juillet 2019,à Nairobi, Kenya.

Ont participé à la formation les représentants du Burundi, de l’Égypte, d’Eswatini, du Kenya, de Madagascar, de l’Ouganda, de la RDC, de la Zambie et du Zimbabwe.

La formation était motivée par la nécessité de mieux comprendre le paysage de l’accès financier aux niveaux régional et international, et d’améliorer la mesure de l’inclusion financière par les pays membres du COMESA.

Le Directeur de l’IMC, M. Ibrahim Zeidy a déclaré: « Malgré les progrès réalisés à ce jour, les questions d’accessibilité financière et de protection du consommateur, tels que les charges inattendues, restent un obstacle à l’accès aux services formels. »

Au cours de la formation, les experts ont été initiés aux compétences économétriques nécessaires à l’analyse des ensembles de données d’enquête sur l’accessibilité financière. Ils ont également été informés des étapes et processus liés à la conception d’instruments d’enquête permettant de générer des données et leur utilisation dans les activités de recherche.

La formation avait pour objectif principal de fournir aux participants une présentation pratique des données d’enquête FinAccess auprès des ménages en mettant l’accent sur les applications pratiques utilisant le logiciel économétrique STATA.

Les autres objectifs étaient les suivants: renforcer les capacités des experts des banques centrales et des analystes des politiques sur la manière de réaliser avec succès les enquêtes FinAccess et d’effectuer des analyses à l’aide d’un logiciel statistique moderne; contribuer à la conception de stratégies d’inclusion financière appropriées dans les pays membres; et partager les connaissances et expériences sur les données d’enquête FinAccess auprès des ménages.



Laisser un commentaire