Réunion d’examen des experts régionaux du secteur de l’énergie débute cette semaine

Lundi, Avril 23, 2018 : La deuxième réunion du Comité directeur technique du Projet sur le renforcement d'un marché régional de l'énergie durable dans la Région Afrique orientale-Afrique australe-Océan indien (AfO-AA-OI) se tiendra les 25 et 26 avril 2018 à Swakopmund, en Namibie.

Le projet vise à répondre aux questions et aux défis liés à la gouvernance et à la réglementation de marché ayant un impact sur la mise en œuvre des projets de développement de l'énergie dans la Région de l'Afrique orientale, de l’Afrique australe et de l’Océan Indien. Il bénéficie d’un Fonds de 7 millions d'euros dégagés au titre du 11e Fonds européen de développement (FED) pour une période de quatre ans à compter de la signature de la Convention de subvention avec le COMESA en mai 2017.

La réunion du Comité directeur technique examinera l'état de mise en œuvre de la première année du projet, donnera des orientations pour assurer la réalisation des objectifs du projet et intègrera les nouveaux membres de l'Équipe de gestion du projet.
La réunion rassemble cinq communautés économiques régionales : le Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté est-africaine (EAC), l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), la Commission de l'Océan indien (COI) et la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

D'autres sont l'Association régionale des régulateurs de l'énergie, les Pools énergétiques régionaux, les Centres des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique et les représentants des délégations de l'Union européenne pour les trois sous-régions.

L’Association régionale des régulateurs de l'énergie de l'Afrique orientale et australe (ARÉFOA) coordonne la mise en œuvre du programme.

Le programme comprend trois domaines de résultats : le premier est un cadre réglementaire énergetique harmonisé à l'échelle régionale adopté par les institutions régionales et nationales de réglementation, l’accent etant mis en particulier sur les questions transfrontières en vue d’encourager les investissements dans la region.

Le deuxième est le renforcement des capacités réglementaires des autorités réglementaires nationales et le renforcement des capacités des associations régionales (ARÉFOA, EREA et RERA) et des Pools énergétiques (EAPP et SAPP) à inciter de manière proactive le developpement du secteur de l'énergie.

Le troisième est la consolidation du développement des énergies renouvelables et de la stratégie d'efficacité énergétique, des politiques et lignes directrices réglementatiares en vue d’attirer les investissements en énergies propres et de renforcer les capacités dans le domaine de l'énergie propre dans la région ainsi que la transposition en legislation interne sur la base de la demande.



Leave a Reply