Tous les yeux rivés sur le Kenya qui accueille le Sommet économique organisé par le COMESA

Tout est en place alors que le Kenya se prépare à accueillir, du lundi 15 au dimanche 21 juillet 2017, le plus important rassemblement des petites et moyennes entreprises d’Afrique, la Semaine commerciale du Kenya et le Sommet économique du COMESA, baptisé Source 21. Les préparatifs de l’événement sont terminés et les délégués devraient commencer à affluer dans la capitale kenyane dès ce week-end.

Des chefs d’État, des chefs d’entreprises régionaux et internationaux, des visiteurs actifs dans la région et des acteurs économiques voulant explorer les opportunités qu’offrent les 21 États membres du COMESA participeront à ce sommet.

L’événement est une initiative organisée conjointement par le Conseil des opérateurs économiques du COMESA (COC), le Gouvernement du Kenya, l’Association des industriels du Kenya (KAM), le secteur privé et le Secrétariat du COMESA.

Une table ronde présidentielle se tiendra le premier jour du sommet. Elle réunira des chefs d’État, des chefs d’entreprise et des décideurs politiques régionaux afin de donner le ton à la semaine de discussion et de foire commerciale.

La Foire commerciale se déroulera en marge du sommet. Elle accueillera des pavillons représentant tous les pays du COMESA qui exhiberont des produits et des services exceptionnels en termes de valeur, de qualité, d’innovation et de demande sur les marchés régionaux et internationaux, dans tous les secteurs.

La table ronde présidentielle offrira aux chefs d’État de la région une plateforme unique qui leur permettra de partager leurs meilleures pratiques et leurs connaissances et d’aborder des questions cruciales pour les secteurs de l’agriculture et de l’industrie manufacturière face aux concepts émergents de numérisation et aux stratégies de renforcement de l’intégration régionale et continentale.

Les principaux points à l’ordre du jour incluront les cadres commerciaux régionaux tels que la Tripartite et la Zone de libre-échange continentale africaine qui devraient accroître les échanges intra-africains de 52% en 2022 et faciliter l’industrialisation, moteur du développement économique durable.

L’Ambassadeur Kipyego Cheluget, Secrétaire général adjoint du COMESA –Programmes, a déclaré lors d’une intervention à Lusaka que l’événement arrivait à point nommé, c’est-à-dire au moment où le COMESA fête son 25e anniversaire et un an après l’admission de deux nouveaux membres, la Tunisie et la Somalie, ce qui a porté à 21 le nombre des pays membres du COMESA.

«C’est grâce à l’engagement public-privé, aux partenariats et aux foires commerciales que nous pourrons œuvrer en faveur d’objectifs communs et de stratégies visant à améliorer la compétitivité des industries locales et à accroître le commerce régional ainsi que les exportations régionales sur les marchés mondiaux», a-t-il souligné.

Pour les entreprises, l’événement sera une occasion d’explorer de nouveaux marchés et des partenariats commerciaux potentiels à travers l’exhibition de nouveaux produits de la région. L’objectif est de promouvoir et d’encourager une consommation accrue des produits africains de qualité sur les marchés régionaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.