La région COMESA enregistre une augmentation du taux d’inflation annuel

Le taux d’inflation annuel pour le mois de septembre 2020 est passé à 81,9% contre 23,4% enregistré le même mois l’année dernière. Cela signifie que les prix des biens et services ont augmenté dans les États membres participants.

Selon le dernier indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) qui mesure le taux d’inflation dans la région COMESA, en utilisant une monnaie particulière ou commune, un article qui coûtait en moyenne 100 centimes en septembre 2019 est passé à 181,60 centimes en septembre 2020.

L’IPCH-COMESA comprend 12 divisions de dépenses ci-après : aliments et boissons non alcoolisées, boissons alcoolisées et tabac, vêtements et chaussures, logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles, ameublement, équipement ménager, communication, loisirs et culture, éducation, restaurants et hôtels, biens et services divers. Sur la base des principales composantes des dépenses, la communication a enregistré le taux d’inflation annuel le plus élevé, soit + 137,8%, tandis que l’éducation s’établissait à + 51,5%.

Le Zimbabwe a enregistré le taux d’inflation annuel le plus élevé suivi du Soudan, alors que Djibouti a enregistré le plus faible taux.
Les États membres du COMESA qui contribuent à l’IPCH-COMESA sont les suivants : Burundi, Djibouti, Égypte, Éthiopie, Eswatini, Kenya, Madagascar, Malawi, Maurice, Ouganda, RD Congo, Rwanda, Seychelles, Soudan, Tunisie, Zambie et Zimbabwe.

Cet article est également disponible en:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.