La société civile zambienne va jouer un rôle plus actif dans le programme Paix et Sécurité

Les 16 et 17 novembre, un atelier de consultation nationale de deux jours a réuni plus de dix organisations de la société civile et du secteur privé en Zambie dans l’objectif de renforcer leur rôle dans le programme Paix et Sécurité du COMESA, alors que le pays prépare les élections générales prévues en 2021.

Le COMESA, en collaboration avec le Conseil économique, social et culturel (ECOSOCC), a organisé l’atelier dans le cadre des efforts visant à renforcer la collaboration avec les Organisations de la société civile (OSC) et l’Union africaine. Outre la création d’une Antenne nationale de la société civile pour l’ECOSOCC en Zambie.

Dans le cadre de cette initiative, la capacité des OSC en Zambie sera renforcée pour un meilleur engagement dans les domaines touchant la paix et la sécurité conformément au thème 2020 de l’Union africaine de « Faire taire les armes à feu ». Elle améliorera également l’engagement des OSC avec le Bureau zambien sur la mise en œuvre du système d’alerte avancée du COMESA (COMAlerte). Au cours du même atelier, les participants ont examiné l’accréditation des OSC locales auprès du Programme Gouvernance, Paix et Sécurité du COMESA (GPS).

Le Programme GPS a la mission d’assurer la participation du secteur privé et des organisations de la société civile dans le règlement des défis liés à la paix et la sécurité sur une base consultative. Par la suite, des règles ont été élaborées pour la procédure d’accréditation auprès du Programme Paix et Sécurité du COMESA.

La responsable de l’Unité, Mme Elizabeth Mutunga, a indiqué aux participants qu’une fois accréditées auprès du Programme GPS
du COMESA, le Secrétariat offre aux OSC de nombreuses possibilités de rencontre et de partage d’expériences et d’examen de l’impact de l’accréditation. Au fil des années, le Secrétariat a collaboré avec ces organisations dans l’élaboration et la mise en œuvre de certains programmes GPS en cours d’exécution. L’un d’entre eux est le programme de renforcement des capacités des États membres à faire face aux économies de guerre, les OSC accréditées ayant ainsi participé à son élaboration.

Les organisations accréditées ont en outre contribué à la conceptualisation du Système d’alerte avancée du COMESA. Le Secrétariat a également bénéficié de leur soutien dans des activités telles que des sessions de formation à l’intention des observateurs électoraux du COMESA et des petits commerçants transfrontières.

« Il vous plaira de savoir que parmi toutes les organisations accréditées, la Zambie nous a fourni le plus grand soutien et, mieux encore, ils nous ont associés dans leurs programmes et activités », a déclaré Mme Mutunga.

À ce jour, des consultations nationales similaires se sont déroulées dans les 16 États membres ci-après : Burundi, Djibouti, Égypte, Éthiopie, Eswatini, Kenya, Madagascar, Malawi, Ouganda, RD Congo, Rwanda, Seychelles, Soudan, Union des Comores, Zambie et Zimbabwe.
M. Nana Kyeretwire, Chef des programmes pour l’ECOSOCC, s’est adressé aux délégués présents à l’atelier.

Cet article est également disponible en:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.