Industrie & Agriculture

Industrie & Agriculture

Le mandat de la Division de l’industrie et de l’agriculture est de promouvoir le développement d’une agriculture et d’industries compétitives, durables et rentables qui contribuent à la prospérité économique et sociale des citoyens du COMESA. Objectif général L’objectif général de la Division de l’industrie et de l’agriculture est de contribuer à approfondir l’intégration régionale en promouvant et en soutenant les efforts visant à stimuler l’industrialisation inclusive, le développement du secteur privé et la croissance et la transformation agricoles dans la région COMESA.

Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de la Division de l’industrie et de l’agriculture comprennent : 1) Soutenir l’augmentation de la productivité agricole et de l’ agro -industrie pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition, et la compétitivité des agro – produits dans la région du COMESA ; 2) Promouvoir et soutenir un développement industriel compétitif et diversifié dans la région du COMESA ; 3) Favoriser les liens entre l’industrie, la valeur ajoutée à l’agriculture et aux autres ressources naturelles ainsi que soutenir le développement d’autres secteurs économiques pour un développement inclusif et durable dans la région du COMESA ; 4) Promouvoir et soutenir le respect des normes régionales et internationales et des mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) pour un accès accru à des marchés compétitifs et renforcer le commerce intrarégional et international ; 5) Soutenir le développement, l’harmonisation et la mise en œuvre des politiques, réglementations, stratégies et programmes sur le développement de l’agriculture et de l’industrie dans la région ; 6) Promouvoir et soutenir la création d’un environnement propice à l’investissement et au développement des affaires dans la région. La Division de l’industrie et de l’agriculture s’acquitte de son mandat par l’intermédiaire des unités techniques et de l’agence suivantes : Pourquoi investir dans l’industrie pharmaceutique en Afrique ? La croissance effrénée de la population africaine, qui dépasse aujourd’hui le milliard d’habitants, pose un défi majeur aux planificateurs du développement. Cet enjeu est d’autant plus important qu’il intègre la gestion des besoins de santé. La demande de produits pharmaceutiques est croissante et l’Afrique semble incapable de bénéficier de l’expansion de ce secteur. En effet, l’industrie pharmaceutique en Afrique reste à l’état embryonnaire. Les dépenses pharmaceutiques sur le continent devraient atteindre 30 milliards de dollars d’ici l’année prochaine. Il est donc urgent de se pencher sur ce secteur, car il apparaît comme une niche de croissance mais aussi afin de réduire la dépendance du continent vis-à-vis de l’extérieur, notamment sur des sujets aussi sensibles que la santé. Très peu d’entreprises sont actives dans l’industrie pharmaceutique en Afrique. L’approvisionnement en produits pharmaceutiques du continent ne représente que 2% de l’offre mondiale. Les quelques entreprises existantes sont des filiales de laboratoires délocalisés sur le continent. C’est le cas de Sanofi Aventis, Pfizer, Cipla . Ces laboratoires se concentrent sur la production de médicaments génériques destinés au marché local et sont principalement actifs dans la recherche. Seule l’Afrique du Sud a une industrie pharmaceutique assez développée. L’essentiel de la consommation de produits pharmaceutiques est couvert par des importations en provenance d’Europe ou d’Asie, notamment d’Inde. Il en résulte un coût d’achat/vente assez élevé pour les médicaments, même génériques , dans un continent où plus de 50% de la population a un revenu inférieur à 2 USD en parité de pouvoir d’achat par jour. Les laboratoires Cenforce de Centurion Laboratories est devenu très populaire sur le continent africain. En effet, une boîte de 8 comprimés de paracétamol en Afrique peut atteindre 3 euros contre 2 euros en moyenne dans les pays occidentaux. Le prix en Afrique reste très élevé si on le compare en PPA.
Développement agricole Coordonner et soutenir le développement, l’harmonisation et la mise en œuvre des politiques, stratégies, programmes et réglementations agricoles pour promouvoir la complémentarité et la durabilité des programmes agricoles nationaux afin d’assurer une croissance et une transformation agricoles inclusives pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, le développement économique et l’intégration du COMESA. Services : – Nous formulons des politiques agricoles régionales et des cadres réglementaires conformes aux cadres continentaux et mondiaux pour le développement et la mise en œuvre harmonisés des politiques, stratégies, plans et réglementations agricoles nationales ; – Nous aidons les États membres à élaborer, mettre en œuvre, suivre et rendre compte de leurs plans nationaux d’investissement dans l’agriculture et la sécurité alimentaire (PNIA) alignés sur les cadres continentaux et régionaux et les accords internationaux ; – Nous travaillons en partenariat avec des organisations de développement et stratégiques pour mobiliser des ressources techniques et financières pour soutenir la mise en œuvre du Plan régional d’investissement agricole du COMESA et des PNIA des États membres ; – Nous encourageons et soutenons, en collaborant avec les institutions régionales de recherche agricole, la recherche agricole coordonnée au niveau régional pour générer et diffuser des informations sur les technologies améliorées, les innovations et les pratiques de gestion aux parties prenantes du secteur agricole.

Bétail

Soutenir les efforts visant à stimuler la production et la productivité durables de l’élevage, la valeur ajoutée et l’accès aux marchés dans la région du COMESA. •Services: • Nous aidons les États membres à attirer des investissements publics et privés le long des différentes chaînes de valeur de l’élevage ; • Nous aidons les États membres à améliorer la production animale et la santé animale afin d’accroître la productivité et la résilience des systèmes de production animale ; • Nous aidons les États membres à renforcer l’innovation, la génération et l’utilisation des technologies, les capacités et les compétences entrepreneuriales des acteurs de la chaîne de valeur de l’élevage ; • Nous aidons les États membres à améliorer l’accès aux marchés, aux services et à la valeur ajoutée.

Économie bleue

Soutenir les investissements dans l’utilisation durable des ressources océaniques pour la croissance économique, l’amélioration des moyens de subsistance et des emplois tout en préservant la santé de l’écosystème océanique. Services: • Nous encourageons et soutenons l’augmentation des investissements dans la diversification des secteurs économiques océaniques existants (en particulier la pêche, le tourisme et les ports) afin d’accroître la valeur et l’efficacité de la base de ressources existante ; • Nous soutenons l’exploration et la faisabilité de secteurs maritimes nouveaux et émergents (par exemple la pêche durable, l’aquaculture marine, le tourisme) ; • Nous soutenons l’amélioration de la prévention des risques océaniques/de l’économie bleue, y compris la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN), la pollution marine et le changement climatique grâce à des approches intégrées pour une coopération régionale efficace en matière de sécurité maritime.

Développement industriel et privé

Soutenir les initiatives visant à promouvoir l’industrialisation durable et le développement du secteur privé dans la région du COMESA. Services: • Nous soutenons le développement de la politique industrielle régionale et des cadres stratégiques ; • Nous soutenons le développement d’un cadre politique régional pour les PME ; • Nous aidons les États membres à domestiquer l’industrialisation régionale et les PME et les cadres politiques de contenu local ; • Nous mobilisons des ressources techniques et financières pour soutenir la mise en œuvre des stratégies et programmes régionaux et nationaux d’industrialisation et de PME.

Promotion des investissements

Soutenir les efforts visant à transformer la région du COMESA en une destination d’investissement unique et harmonisée. Services: • Nous appuyons l’adoption de l’Accord sur la zone commune d’investissement (CCIA) du COMESA ; • Nous aidons les États membres à améliorer la facilité de faire des affaires, en nous appuyant sur les meilleures pratiques régionales et le partage d’expériences entre pairs.

Obstacles sanitaires et phytosanitaires (SPS) et techniques au commerce (OTC)

Soutenir les efforts visant à améliorer l’accès aux marchés régionaux et mondiaux et le commerce ainsi que la santé des végétaux et des animaux et la sécurité alimentaire Services: • Nous travaillons avec les autorités de réglementation SPS pour faciliter les accords d’accès au marché, mettre en œuvre des programmes de renforcement des capacités dans les secteurs privé et public visant à se conformer aux exigences SPS des partenaires commerciaux ; • Nous travaillons avec les bureaux nationaux de normalisation des États membres pour développer des cadres de reconnaissance mutuelle pour l’évaluation de la conformité ; • Nous aidons les laboratoires réglementaires à obtenir l’équivalence des résultats des tests de laboratoire et à reconnaître les certificats d’analyse des uns et des autres ; • Nous soutenons un réseau de professionnels de la santé végétale et de la santé animale dans les secteurs public et privé, pour gérer les ravageurs des plantes et les maladies animales transfrontières de manière transparente et crédible qui n’entrave pas le commerce.

Alliance pour le commerce des matières premières en Afrique orientale et australe (ACTESA)

Une Agence spécialisée du COMESA créée conformément à l’article 182 du Traité du COMESA. Ses programmes visent à stimuler le commerce agricole intrarégional en soutenant l’accès des petits agriculteurs aux intrants agricoles, à la production et aux marchés financiers. Services • Nous appuyons l’harmonisation des politiques/règlements sur les intrants agricoles (par ex. semences et engrais), les normes, l’assurance qualité et le développement du marché dans la région du COMESA ; • Nous soutenons l’harmonisation des catégories et des normes pour les produits alimentaires de base afin d’améliorer l’accès des petits agriculteurs aux marchés nationaux, régionaux et internationaux ; • Nous renforçons les capacités des agriculteurs et fournissons un soutien aux liens commerciaux pour améliorer leur accès aux marchés ; • Nous soutenons le renforcement des services et équipements marchands ; • Nous aidons les entreprises privées à investir dans le savoir, la technologie et d’autres formes de transfert au profit des fournisseurs locaux ; • Nous fournissons des conclusions politiques complètes et fondées sur des preuves et améliorons l’environnement politique pour l’investissement et le commerce agricole.
Documents de politique COMESA Regional Agricultural Policy
  1. Politique agricole régionale du COMESA Plan d’investissement agricole régional du COMESA Compact PDDAA du COMESA Rapports de mise en œuvre du PDDAA Cadre de politique d’élevage du COMESA Manuel sur le classement et la classification harmonisés des bovins, https://www.comesa.int/industry-agriculture/caprins https://www.comesa.int/industry-agriculture/et ovins destinés à la viande dans le marché commun de l’Afrique orientale et australe Document de projet : Améliorer la participation des entreprises impliquées dans le commerce des animaux vivants (bovins à viande et petits ruminants) et de la viande sur les marchés régionaux et internationaux Politique industrielle du COMESA Stratégie industrielle du COMESA Politique du COMESA sur les MPME Accord sur la zone commune d’investissement du COMESA Règlement SPS du COMESA (2009) Document de politique SQA du COMESA Plan stratégique SQA du COMESA Stratégie SPS du COMESA 2016-2020 Plan stratégique ACTESA 2020-2030 Plan d’action de la stratégie d’industrialisation du COMESA Convention d’investissement pour la CCIA – AR CADRE DE RÉSULTATS DU PDDAA 2015-2025 19. Stratégie industrielle du COMESA 20. Politique d’industrialisation du COMESA Cadre de politique d’élevage du COMESA Stratégie politique des MPME du COMESA Plan régional d’investissement agricole du COMESA Lignes directrices de la politique régionale de CL du COMESA https://www.comesa.int/wp-content/uploads/2020/10/COMESA_SPS_Regulations_16_12_2009-1.pdfCOMESA_SPS_Regulationshttps://www.comesa.int/wp-content/uploads/2020/10/COMESA_SPS_Regulations_16_12_2009-1.pdf https://www.comesa.int/wp-content/uploads/2020/10/COMESA_SQA_policy_document_-FINAL_dRAFT-SQA_26-06-09-1.pdfCOMESA_SQA_policy_documenthttps://www.comesa.int/wp-content/uploads/2020/10/COMESA_SQA_policy_document_-FINAL_dRAFT-SQA_26-06-09-1.pdf 27. Convention d’investissement pour la CCIA Plan stratégique SQA du COMESA 29. Accord CCIA – Français révisé Cadre politique de l’élevage https://www.comesa.int/wp-content/uploads/2020/10/Livestock-Policy-Framework-En.pdfFrhttps://www.comesa.int/wp-content/uploads/2020/10/Livestock-Policy-Framework-En.pdf Déclaration de Malabo sur l’agriculture – français Déclaration de Malabo sur l’agriculture Stratégie SPS

The Industry & Agriculture Division is comprised of the following team members.

Providence Mavubi

Director- Industry & Agriculture

Joseph Mpunga

Senior Investment Promotion Officer

Dr. Yoseph Mamo

Senior Livestock and Fisheries Officer

Mr. Joel Hudson Okwir

Agriculture Economist

Dr. Mukayi Musarurwa

Technical Barriers to Trade (TBT) Expert

Talumba Ireen Chilipaine

P-IMA Project Manager

Harriet Malindi

Administrative Assistant

Dr. John Mukuka

Seed Expert/OIC ACTESA CEO

Temhlanga Nkambule

Seed Programme Assistant

COMESA Institutions

The COMESA Institutions that Work Closely With the Division

Partners

Cet article est également disponible en: