APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT / CANDIDATURES DE CONSULTANT INDIVIDUEL POUR RÉEXAMINER LA POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE TYPE DU COMESA DE 2008

INTRODUCTION
Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe, le COMESA, est un organisme économique régional composé de 21 pays membres. La stratégie actuelle du COMESA peut se résumer par l’expression «prospérité économique grâce à l’intégration régionale». Avec une population de plus de 540 millions d’habitants et un commerce mondial de marchandises d’une valeur de plus de 235 milliards USD, l’organisation constitue un marché majeur pour le commerce intérieur et extérieur.

Le COMESA cherche à engager un consultant individuel pour l’aider à réexaminer la Politique énergétique type du COMESA de 2008.

CONTEXTE
L’énergie est l’un des principaux facteurs des processus de production. À ce titre, le COMESA reconnaît l’importance de fournir un environnement propice au développement du secteur de l’énergie. À cet égard, l’organisation a élaboré un  Cadre de Politique énergétique type (Cadre de Politique énergétique type du COMESA de 2008).

Le principal objectif du Cadre de Politique énergétique type du COMESA était de fournir aux États membres des lignes directrices destinées à faciliter l’harmonisation des politiques énergétiques dans la région afin d’améliorer l’efficacité et d’augmenter les investissements. L’objectif spécifique du Cadre de Politique énergétique type était de fournir un aperçu du contenu attendu de la Politique énergétique nationale que les pays pourraient ensuite adopter ou adapter avec comme résultat l’harmonisation des politiques dans l’esprit d’intégration régionale.

Les objectifs du Cadre de Politique énergétique type de 2008 étaient notamment l’amélioration de l’efficacité des industries modernes d’approvisionnement en énergie; l’amélioration de la sécurité et de la fiabilité des systèmes d’approvisionnement en énergie; l’accroissement de l’accès à des services énergétiques abordables et modernes en tant que contribution à la réduction de la pauvreté; la détermination de la disponibilité, du potentiel et de la demande des différentes ressources énergétiques; la stimulation du développement économique; l’amélioration de la gouvernance et de l’administration du secteur de l’énergie; la gestion des impacts environnementaux, sécuritaires et sanitaires de la production et de l’utilisation de l’énergie et l’atténuation de l’impact des prix élevés de l’énergie sur les consommateurs vulnérables.

Les objectifs du Cadre de Politique énergétique type de 2008 et le cadre lui-même sont toujours pertinents pour la région du COMESA.

Cependant, plusieurs nouveaux développements se sont produits tant dans l’énergie que dans d’autres secteurs depuis la formulation de la Politique énergétique type. Certaines des problématiques qui sont apparues sont notamment le changement climatique, de nouveaux développements tels que l’amélioration de l’efficacité et de la tarification des énergies renouvelables, l’amélioration des véhicules électriques et l’utilisation des TIC dans la fourniture de services énergétiques. À cet égard, la 11ème réunion des Ministres des Infrastructures ayant en charge les transports, les communications et les technologies de l’information et de l’énergie, tenue à Nairobi (Kenya) les 20 et 21 juin 2019, a décidé que la Politique énergétique type du COMESA de 2008 soit réexaminée et mise à jour.

OBJECTIFS
Les objectifs de la tâche sont les suivants:

  1. Réexaminer et mettre à jour le Cadre de Politique énergétique du COMESA de 2008 pour tenir compte des nouveaux développements dans le secteur de l’énergie. Ces développements incluent, à titre indicatif, les véhicules électriques, les développements dans les énergies renouvelables, l’environnement et le changement climatique, la numérisation du secteur de l’énergie et les réseaux électriques intelligents;
  2. Réexaminer et examiner les questions concernant l’accès à l’énergie, la tarification de l’énergie – nationale et régionale, le commerce de l’énergie, la dimension genre dans l’énergie, la régulation du secteur de l’énergie et l’énergie nucléaire;
  3. Examiner certains travaux en cours aux niveaux continental et régional en ce qui concerne la politique, la régulation et les normes du secteur de l’énergie; et
  4. Examiner les politiques propices à attirer des investissements privés dans le secteur de l’énergie.
[Download not found]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.