Fonctionnaire principal des Affaires douanières – P4

PRINCIPALES TÂCHES
Sous la supervision directe du Directeur du Commerce et Douanes et la supervision générale du Secrétaire général adjoint –Programmes, le titulaire du poste s’acquitte des tâches suivantes :
(a) Fournir un appui fonctionnel à la planification, la coordination, la supervision et l’évaluation de la mise en oeuvre des projets et programmes de coopération douanière du COMESA, des lois et procédures douanières, des obstacles non tarifaires, des réformes et modernisation douanières, du renforcement des capacités douanières, de la Zone de libre-échange et de l’Union douanière, ainsi que la facilitation des échanges et l’intégration régionale ;
(b) Aider à élaborer et mettre en oeuvre les programmes de mise en oeuvre et plans d’action détaillés sur les questions de coopération douanière et de facilitation des échanges conformément au Traité du COMESA et aux instruments juridiques connexes, notamment le Protocole sur le commerce de transit et les facilités de transit, le Code des douanes, la Nomenclature tarifaire commune (NTC), le Protocole sur les règles d’origine, le Tarif extérieur commun (TEC) et les règlements sur les ONT en vue de garantir la mise en oeuvre uniforme et efficace du Traité par tous les États membres ;
(c) Préparer les termes de références et dossiers connexes relatifs aux services de conseil et aider à la supervision des consultants sur la base des procédures et valeurs du COMESA ;
6
(d) Assurer le suivi, préparer les rapports opérationnels et rapports d’étape et formuler des recommandations sur la simplification, la normalisation, l’harmonisation, l’automatisation et la numérisation des documents commerciaux, des réglementations et procédures douanières en vue d’améliorer la coopération douanière et la facilitation des échanges entre les États membres conformément aux dispositions du Traité, aux normes internationales et aux meilleures pratiques ;
(e) Fournir une assistance technique et des conseils adéquats pour l’élaboration/la mise à niveau, l’adoption, le suivi et la promotion de la mise en oeuvre des instruments numériques de libre-échange du COMESA, notamment les systèmes de gestion douanière, le portail d’information commerciale, le système électronique de suivi des marchandises, le système de guichet unique, le système de Certificat d’origine électronique (COe), le commerce électronique, le Système régional de paiement et de règlement (SRPR), le Régime régional de garantie du transit sous douane (Carnet RGTD), le mécanisme de surveillance, de déclaration et de résolution en ligne des ONT et les systèmes et technologies intelligents de gestion coordonnée des frontières en vue d’améliorer la facilitation et la sécurité de la chaîne d’approvisionnement commerciale dans la région ;
(f) Fournir un soutien technique ou des conseils adéquats concernant l’interprétation et la mise en oeuvre du Protocole sur les règles d’origine, le Certificat d’origine électronique et l’application uniforme du classement tarifaire et de l’évaluation tarifaire sur demande d’un État membre et aider au règlement des différends au fur et à mesure qu’ils surviennent ;
(g) Contribuer aux études visant à examiner les Règles d’origine du COMESA et ses instruments de mise en oeuvre et coordonner la rédaction des Règles d’origine et des règlements révisés ainsi que le Manuel de procédures sur la mise en oeuvre du Protocole ;
(h) Travailler en étroite collaboration avec les États membres, les consultants et l’Organisation mondiale des douanes (OMD) en vue de mettre à jour la NTC/TEC sur la base de la dernière édition du Système harmonisé de désignation et de codification des marchandises (SH) de l’OMD afin d’assurer la mise en oeuvre et le maintien d’un TEC à part entière ;
(i) Recueillir, compiler et diffuser un Recueil de tarifs douaniers pour tous les États membres afin d’aider à comparer les taux des tarifs nationaux et ceux du COMESA et d’informer les milieux d’affaires sur le régime tarifaire applicable dans la région ;
(j) Travailler en étroite collaboration avec les États membres et la CNUCED dans l’élaboration, la mise en oeuvre et la maintenance du Centre régional d’appui à l’automatisation des douanes (CARSC) au siège du Secrétariat en vue de fournir une assistance durable aux États membres pour concevoir, normaliser et adopter leurs systèmes de gestion des douanes, documents commerciaux et les informations devant figurer dans ces documents conformément aux normes, pratiques et directives internationalement reconnues, et en tenant compte de leur utilisation possible dans les systèmes informatiques et les autres systèmes automatiques de traitement des données douanières ;
7
(k) Élaborer et dispenser des programmes de formation en renforcement des capacités sur les questions douanières et de facilitation des échanges aux cadres publics et privés des États membres, en consultation avec les partenaires de coopération et les États membres. Il s’agit notamment d’élaborer et de fournir des supports de formation régionaux et une plateforme d’apprentissage en ligne sur les thèmes prioritaires des douanes et de la facilitation des échanges ;
(l) Aider à la réalisation d’une étude et formuler des recommandations en vue d’adopter des procédures communes pour l’établissement et l’exploitation d’un Poste-frontière à guichet unique (PFGU), l’interconnectivité douanière et l’échange d’informations, les ports secs, les zones franches et ports francs, les usines sous surveillance douanière et les drawbacks des exportations conformément aux dispositions du Traité et du Code des douanes ;
(m) Entreprendre des études et formuler des recommandations sur les administrations et pratiques douanières comparatives incluant les droits de douane, taxes et autres charges, les restrictions ou interdictions et les procédures et systèmes douaniers dans les États membres du COMESA en vue de partager les informations et les meilleures pratiques entre les États membres et d’améliorer leur mise en oeuvre ;
(n) Aider et fournir des services au Secrétariat dans l’organisation des réunions techniques régionales et la préparation des documents de base pour les réunions, notamment pour le Comité Commerce et Douanes, le Sous-comité des Directeurs des douanes, le Sous-comité Commerce et Facilitation des échanges et d’autres réunions et ateliers connexes aux niveaux régional et national ;
(o) Développer et renforcer la coopération et les relations avec les États membres, les autres organisations et partenaires de coopération axés sur les questions douanières et la facilitation des échanges dans le contexte de la réalisation des objectifs d’intégration régionale du Traité ;
(p) Aider à suivre et examiner en permanence l’exécution des programmes de coopération dans la région en ce qui concerne la mise en oeuvre des affaires douanières et la facilitation des échanges fondée sur le Traité ;
(q) S’acquitter de toute autre tâche pouvant lui être assignée par le Directeur du Commerce et Douanes ou le Secrétaire général adjoint –Programmes de temps à autre.

B. QUALIFICATIONS ACADÉMIQUES
Au moins un diplôme de Master en administration douanière, économie, droit commercial, commerce ou administration des affaires d’une université reconnue internationalement. Une spécialisation en commerce et douanes est souhaitable. Un doctorat en économie serait un atout supplémentaire.

C. EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
Au moins dix (10) ans d’expérience pratique dans le domaine de l’administration douanière d’un État membre ou d’une organisation régionale ou internationale.

Connaissance et compréhension avérées des théories, concepts et approches des questions douanières. La connaissance du Traité du COMESA, des réglementations douanières, des règles d’origine et des instruments de facilitation des échanges serait un atout supplémentaire
La maîtrise des applications informatiques et des compétences pratiques dans les systèmes de gestion automatisée des douanes et d’autres systèmes connexes est souhaitable.
Capacité à élaborer, mettre en oeuvre et établir un plan d’action individuel pour atteindre les objectifs de travail spécifiques.
Bonnes aptitudes interpersonnelles et de communication.

[Download not found]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.