La BAD prolonge son financement du Programme de renforcement des capacités de la Tripartite

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un financement supplémentaire de 2,9 millions USD en faveur du Programme de renforcement des capacités de la Tripartite (TCBP). Les fonds seront utilisés pour achever les activités essentielles au bon fonctionnement de la Zone de libre-échange tripartite (ZLET).

Parmi ces activités figurent l’achèvement de la constitution de bases de données industrielles et des mesures non tarifaires (MNT), la formation du personnel des services aux frontières ainsi que des femmes commerçantes aux mesures sanitaires et phytosanitaires fondées sur les risques, la finalisation du manuel d’utilisation des règles d’origine tripartites et la mise en œuvre des plans d’action pour les chaînes de valeur.

Le Président de la BAD, M. Akinwumi Adesina, a confirmé l’octroi du financement supplémentaire lorsqu’il a rencontré la Secrétaire générale du COMESA, Mme Chileshe Kapwepwe, à Abidjan, le 4 février 2019. Ils ont discuté du TCBP et d’autres domaines d’intégration régionale que l’Équipe spéciale tripartite est chargée de poursuivre.

La subvention initiale de 7,5 millions USD en faveur du programme TCBP a été signée en novembre 2013 pour soutenir les piliers du programme de travail de la Tripartite à savoir : l’intégration des marchés, le développement du secteur industriel et des infrastructures. En sa qualité d’agence d’exécution, le COMESA a demandé un financement supplémentaire en avril 2018 suite à la dépréciation du financement initial par rapport au dollar américain qui avait entraîné une réduction du montant à 7 millions USD.

La mission effectuée au siège la BAD à Abidjan (Côte d’Ivoire) en janvier dernier a permis au COMESA de rencontrer les responsables de la banque et de faire le suivi de la question.

Adesina a fait remarquer que le COMESA constitue l’une des Communautés économiques régionales (CER) les plus dynamiques d’Afrique, comme l’atteste le nombre élevé de projets financés par la BAD dans ce bloc régional.

Mme Kapwepwe a relevé qu’un certain nombre de programmes mis en œuvre par les CER de la Tripartite tels que le Programme de renforcement des capacités de la Tripartite s’inscrivent dans le cadre de la Politique et Stratégie d’intégration régionale de la Banque.

«Les programmes de la Banque comme les technologies pour la transformation de l’agriculture africaine et le financement du commerce sont parfaitement complémentaires des programmes tripartites en place et sont par conséquent éligibles à ces initiatives», a déclaré Mme Kapwepwe.

Les deux personnalités ont affirmé leur volonté de renforcer le partenariat existant entre la Banque et les CER de la Tripartite en mettant en avant les programmes dans lesquels les priorités des deux institutions convergent.

Adesina a souligné le rôle des femmes dans le commerce et a appelé les CER de la Tripartite à s’associer à la Banque pour rechercher des voies et moyens d’autonomiser les femmes. Il a également appelé à des partenariats dans les domaines de l’investissement, du financement du commerce et du développement des zones de transformation des produits de base.

Les autres cadres présents à la rencontre étaient Mme Moono Mupotola, Directrice de l’Intégration régionale à la BAD, M. Francis Mangeni, Directeur du Commerce et Douanes au COMESA, Mme Zodwa Mabuza, Chargée de l’Intégration régionale à la BAD, et M. Seth Gor, Coordinateur du Programme TCBP.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.