La Chambre de commerce internationale signe un pacte commercial avec le COMESA

Le Conseil des opérateurs économiques du COMESA (COC) a signé un Mémorandum d’accord (Médac) avec la Chambre de commerce internationale (CCI) en vue de renforcer les partenariats commerciaux à l’intention de
ses membres sur les marchés régionaux et internationaux. La cérémonie s’est déroulée le 9 novembre 2020 lors de la réunion regroupant le Réseau d’action de la CCI/Fédération mondiale des Chambres de commerce.
Ont pris part à l’événement plus de 70 chefs d’entreprise représentant des associations professionnelles en provenance d’Afrique et du reste du monde, y compris des membres du Conseil d’administration du COC et des membres de la CCI.

Le président du COC, M. Marday Venkatasamy, a décrit le nouveau partenariat comme un événement opportun pour les deux organisations en raison des répercussions de la Covid-19 qui ont nécessité un changement dans la dynamique des échanges commerciaux, lequel a entraîné une plus grande dépendance à l’égard d’une croissance tirée par les entreprises et le secteur privé.

« Grâce à ce Médac, le COC devient le partenaire à travers lequel nous pouvons renforcer la participation des entreprises africaines dans
des négociations multilatérales en matière de commerce, d’investissement et de développement durable », a ajouté M. Venkatasamy.
Le Secrétaire général de la CCI, M. John Denton, a déclaré que les deux organisations ont de nombreuses similitudes dans leurs objectifs et il est réjouissant de les voir unir leurs forces dans un travail commun visant à améliorer la vie et les moyens de subsistance de toutes les populations vivant en Afrique.

« Le fait que nous soyons désormais en mesure de nous réunir pour œuvrer à l’avancement des intérêts des entreprises en Afrique est
une opportunité fantastique. Nous ne vous abandonnerons jamais », a souligné M. Denton.

Avec la signature du Médac, les parties développeront un plan de mise en œuvre pour faciliter les partenariats commerciaux et accroître le commerce interrégional, le plaidoyer et le renforcement de la participation des entreprises africaines à la politique multilatérale, des mesures de facilitation des échanges visant à faire progresser les objectifs de développement durable. En outre, le Médac examinera des questions émergentes clés pour les entreprises, notamment la facilitation du commerce numérique, la durabilité des PME et d’autres stratégies de facilitation de la circulation des biens et des services, en particulier dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

On notera que la CCI représente plus de 45 millions d’entreprises opérationnelles dans plus de 100 pays.

Cet article est également disponible en:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.