La Zambie est prête pour le lancement de la Plateforme 50 Millions de femmes africaines

Le 16 juillet 2019, le COMESA a organisé une réunion initiale du projet de la Plateforme de réseautage 50 Millions de femmes africaines ont la parole (50MFAP), au Secrétariat, à Lusaka, en Zambie. La réunion marquait une étape critique dans la préparation du pays au lancement imminent de la plateforme.

Le projet de la Plateforme 50MFAP vise à autonomiser les femmes entrepreneurs en leur donnant accès à des informations financières et non financières utiles au développement et à la croissance de leurs entreprises. Il a été élaboré par la Banque africaine de développement (BAD) en partenariat avec le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Communauté est-africaine (EAC).

La plateforme de réseau numérique fournira aux femmes entrepreneurs africaines un guichet unique complet d’informations sur les services financiers, ainsi que l’apprentissage entre pairs, le transfert de connaissances et l’échange d’idées et d’opportunités commerciales.

La plateforme sera également accessible sur les appareils portables, y compris les téléphones intelligents et les tablettes, et permettra aux femmes d’accéder entre autres services à des formations en affaires, aux services financiers, aux informations commerciales pertinentes au niveau local et aux mentors, afin de soutenir l’objectif général d’une inclusion financière accrue des femmes, entraînant finalement une augmentation de l’activité économique en Afrique.

La Secrétaire permanente du Ministère du Commerce et de l’Industrie de la Zambie, Mme Kayula Siame, a ouvert la réunion. « Cette plateforme, a-t-elle déclaré, contribuera à stimuler la croissance des entreprises dirigées par des femmes et des jeunes, ce qui se traduira par de meilleures perspectives économiques, la création de richesses et d’emplois et, finalement, des femmes beaucoup plus autonomes en Zambie et dans l’espace COMESA. »

Les participants ont été formés à la création de contenu, ce qui implique la collecte d’informations auprès des institutions respectives. Ceci sera téléchargé sur la plateforme de réseau numérique 50MFAP dès son lancement au grand public dans les prochains jours.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.