Le COMESA compte sur l’appui du Président Kenyatta pour le succès des accords commerciaux régionaux

Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) a exprimé sa confiance totale dans le leadership et la facilitation du Président Uhuru Kenyatta pour le succès du déploiement de la nouvelle Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECaf).

La Secrétaire générale du COMESA, Chileshe Kapwepwe, a déclaré que le bloc économique régional comptait sur le soutien du Président Kenyatta pour guider et faire progresser la mise en œuvre de la ZLECaf.

« En tant que COMESA, nous sommes confiants que votre engagement et votre soutien joueront un rôle important dans la réalisation de l’Accord étant donné que nous travaillons pour que la voix du COMESA soit entendue et que ses intérêts soient sauvegardés au niveau continental », a déclaré Mme Kapwepwe au Président Kenyatta.

Mme Kapwepwe était dans le pays en vue de participer au Sommet économique et Foire commerciale internationale du COMESA Source21. Elle parlait le jeudi 18 juillet lorsqu’elle a rendu une visite de courtoisie au Président au palais présidentiel, à Nairobi.

Elle a déclaré que le COMESA continuerait à jouer un rôle clé dans la lutte contre le chômage et le déséquilibre commercial dans la région.

La mise en œuvre de la ZLECaf a été lancée au début de ce mois lors de la 12e session extraordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine à Niamey, au Niger.

Le Président Kenyatta a garanti le soutien du Kenya au COMESA pendant que celui-ci consolide sa position de puissance économique sur le continent.

Il a réitéré son appel aux États membres du COMESA à se réunir et à tirer parti de leur force collective en tant que bloc économique.

« Notre succès en tant qu’États membres du COMESA dépendra en grande partie à notre choix d’arrêter de nous considérer mutuellement comme des concurrents, et de nous unir plutôt pour une intégration économique qui fera de nous tous des gagnants », a déclaré le Président Kenyatta.

« Nous devons nous concentrer sur l’élimination des obstacles qui empêchent nos populations de travailler et de faire des affaires ensemble », a-t-il ajouté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.