Soutien à l’Association des commerçants transfrontières

L’Association zambienne des commerçants transfrontières (CBTA) a tenu la semaine dernière sa 20e conférence sur le thème : «Susciter l’adhésion à l’Association des commerçants transfrontières, enraciner la bonne gouvernance et forger des partenariats pour soutenir les échanges commerciaux».

La conférence s’est tenue au Secrétariat du COMESA à Lusaka le 14 février 2018. La Secrétaire générale du COMESA, Mme Chileshe Kapwepwe, présidente d’honneur de l’Association, et la Secrétaire permanente du Ministère du Commerce et de l’Industrie de la Zambie, Mme Kayula Siame, se sont adressées à l’assemblée.

Dans son allocution prononcée par le Directeur de l’Agriculture et de l’Industrie, M. Thierry Kalonji, la Secrétaire générale a promis de renforcer les capacités de l’Association afin de soutenir les solutions commerciales et bancaires ainsi que l’inclusion et la sensibilisation au rôle de la bonne gouvernance.

« Cette conférence est un pas dans la bonne direction pour instaurer la confiance parmi les principales parties prenantes à la gestion des ressources publiques et programmatiques confiées à l’Association », a déclaré la Secrétaire générale.

Dans son allocution, prononcée par la Directrice du Commerce extérieur, Mme Lillian Bwalya, la Secrétaire permanente a reconnu la collaboration étroite qui existe entre son gouvernement, le COMESA et l’Association CBTA en tant que mécanisme essentiel de mise en œuvre du Régime commercial simplifié. Un dispositif qui a été concrétisé par la mise en place de Bureaux d’information commerciale (BIC) aux postes-frontières en vue de faciliter les échanges transfrontières.

« Nous prévoyons dans un proche avenir d’établir davantage de guichets BIC dans le cadre de l’Initiative pour le commerce transfrontière du COMESA financée par l’Union européenne au titre du 11e Fonds européen de développement », a-t-elle déclaré. « Cette démarche contribuera à intensifier les échanges entre les États membres du COMESA ».

Lors de la conférence, la CBTA a lancé le Magazine des commerçants transfrontières qui sera utilisé comme outil de partage d’informations et de plaidoyer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.