Un projet d’amélioration de la productivité des entreprises au Malawi enregistre un taux d’absorption de 90%

L’Unité d’exécution du projet MEPE (Amélioration de la productivité des entreprises au Malawi) a signalé un taux d’absorption de 90%. Il ne restait que deux activités dans la deuxième phase à mettre en œuvre avant la période de clôture, qui devraient commencer le 1er avril 2019.

Tel est le rapport de ladite Unité lors d’une mission entreprise au Malawi, dans le cadre de l’appui au projet MEPE relevant du Ministère de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme. Le Malawi a bénéficié de 2 906 308 € afin de mettre en œuvre les première, deuxième et troisième phases du MEPE.

Le MEPE I a pris fin avec succès en juin 2018, tandis que le MEPE II s’achèvera en mai 2019. Le MEPE III devrait commencer une fois la formulation finalisée au plus tard en avril 2019. Cette phase se concentrera plus sur les activités susceptibles de contribuer à la réduction des lacunes identifiées dans les MEPE I et II et moins sur les acquisitions de biens et services. Cependant, la mission a noté qu’un changement structurel devrait être apporté à la gestion du centre afin d’en permettre l’usage généralisé par la population locale, tel que prévu.

Les coopératives, par l’intermédiaire du MEPE, ont entrepris diverses activités de renforcement des capacités, mais même avec les équipements acquis, elles ne sont pas en mesure d’atteindre leur pleine capacité de production en raison de plusieurs problèmes, notamment le manque d’électricité stable pour faire fonctionner les machines, de certification MBS et de structures de gouvernance solides dans les coopératives pour un bon fonctionnement.

Au cours de la même réunion, il a été signalé que quels que soient les problèmes rencontrés, le nombre de membres avait augmenté et les coopératives avaient signé de nombreux contrats de fourniture grâce aux liens commerciaux créés par le MEPE; d’autres étaient en cours de préparation.

Pour que les progrès se poursuivent, il est essentiel de continuer à soutenir les coopératives afin de leur permettre d’atteindre une capacité de production de 100%. Ces dernières devront également être formées en marketing (y compris l’étiquetage), à la gouvernance et à la gestion opérationnelle.

Le MAIR et l’Unité d’exécution du projet, dirigés par la responsable des opérations Vanessa Ungapembe, se sont rendus du 19 au 22 mars 2019 dans différentes zones du projet au Malawi. Parmi elles figuraient les coopératives Kamwendo et Phalombe, qui sont également des centres d’excellence. Les deux centres ont été rénovés, réhabilités et dotés de divers équipements, notamment des raffineries et des expulseurs. Le coût total de la rénovation avoisine 220 000 €.

L’équipe a également effectué des visites auprès de Blantyre Textiles à MACOHA et au Leather Design Studio (LDS)—Studio de design du cuir. Le LDS, doté de technologie ultramoderne, a été lancé en octobre 2018; ses équipements ont été achetés en 2017 pour un montant de 320 710 €, tandis que la coopérative Blantyre Textiles, basée à MACOHA, a bénéficié d’un soutien d’environ 91 000 €. Les machines à coudre sont fréquemment utilisées, y compris pour l’entretien, et la coopérative a réalisé un chiffre d’affaires de près de 15 500 € au cours des trois dernières années.

Le MEPE a appuyé les PME et les coopératives des secteurs de l’habillement, des huiles alimentaires et du cuir en fournissant des équipements et des prestations de services visant à accroître et renforcer leur participation au commerce national et international.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.