Expert en accès aux marchés/Chef d’équipe

  1. CONTEXTE DU PROJET

Le Secrétariat du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) et l’Union européenne (UE) ont signé un accord de contribution à la subvention d’une valeur de 8,8 millions d’euros en vue du Programme régionale pour la compétitivité des entreprises et l’accès aux marchés (RECAMP).

Le RECAMP est un programme de quatre (4) ans qui vise à contribuer à une participation accrue du secteur privé dans les chaînes de valeur régionales et mondiales. L’objectif global du programme est de contribuer à l’approfondissement de l’intégration économique régionale du COMESA en améliorant la compétitivité du secteur privé, l’objectif spécifique étant d’accroître la participation du secteur privé à des chaînes de valeur régionales et mondiales durables par l’intensification de l’accès aux marchés et l’amélioration des entreprises et le climat d’investissement.

Le programme intègre deux domaines de résultats clés qui seront mis en œuvre ayant chacun deux sous-domaines de résultats comme suit :

Résultat 1 :                  Amélioration durable de la compétitivité et l’accès aux marchés des MPME et d’autres entreprises dans les chaînes/secteurs de valeur ciblés. 

Sous-résultat 1.1 :      Amélioration de l’accès aux marchés et les liens commerciaux dans les secteurs ciblés.

Sous-résultat 1.2 :      Renforcement des capacités des entreprises bénéficiaires liées aux mesures SPS et aux normes régionales et à la gestion de la qualité.

Résultat 2 :                  Amélioration de l’environnement d’affaires pour les MPME et les autres entreprises des chaînes de valeur sélectionnées.

Sous-résultat 2.1 :      Appui et amélioration des plateformes régionales de dialogue public-privé afin de promouvoir les opportunités des affaires.

Sous-résultat 2.2 :      Élaboration des politiques régionales en faveur du développement des chaînes de valeur et leur intégration dans les politiques nationales.

L’action accordera la priorité aux trois secteurs de chaîne de valeur suivants : l’agro-industrie, l’horticulture et le cuir, l’agro-industrie se concentrant sur le maïs, l’élevage (poisson, produits laitiers, volaille, viande et produits connexes) et les intrants agricoles, en particulier les semences de qualité.

Les bénéficiaires du RECAMP seront principalement les États membres du COMESA, et en particulier les entreprises du secteur privé axées sur les micros, petites et moyennes entreprises (MPME), y compris les jeunes et les femmes entrepreneurs des MPME.

Les mesures politiques à prendre et les principales opérations prévues sont les suivantes : i) aider le secteur privé, en particulier les micro, petites et moyennes entreprises, à améliorer leur productivité grâce à des interventions à divers stades des chaînes de valeur et à faciliter les liens commerciaux et l’accès aux marchés ; ii) améliorer l’environnement des affaires et des investissements dans la région en influençant la mise en œuvre des cadres réglementaires et politiques régionaux et nationaux qui créent un environnement favorable aux entreprises.

Il est prévu qu’à la fin du programme, l’impact sera que la capacité de production/innovation et la compétitivité des MPME seront améliorées et que l’environnement des affaires sera amélioré dans la région du COMESA, où les femmes et les jeunes seront également des participants actifs et des bénéficiaires du développement des entreprises.

TÂCHES SPÉCIFIQUES/RESPONSABILITÉS CLÉS

Sous la direction générale du Secrétaire général adjoint (Programmes) et sous la supervision directe du Directeur de la Division de l’Industrie et de l’agriculture, l’expert en accès aux marchés et Chef d’équipe sera chargé de fournir une orientation technique à la mise en œuvre du projet.

Les responsabilités spécifiques comprennent :

  1. Élaborer/mettre à jour les plans de travail et les rapports annuels du projet conformément à l’accord de contribution ;
  1. Assurer le leadership technique de la mise en œuvre du projet et contribuer à l’élaboration/ajustements de la stratégie de mise en œuvre du projet en tant que nécessité ;
  1. Suivre et rendre compte de la mise en œuvre et de la performance du projet en suivant son cadre logique et donner des conseils sur l’adaptation ou les ajustements y correspondant si nécessaire, les rapports devraient mettre clairement en évidence les acquis (selon les indicateurs) et les difficultés rencontrées et les mesures d’atténuation prises ;
  1. Travailler en étroite collaboration avec le gestionnaire de programme du FED, assurer la coordination de la mise en œuvre du RECAMP avec d’autres divisions telles que la division Commerce, Genre et affaires sociales, les programmes connexes en cours, notamment la facilitation des échanges du COMESA, le commerce transfrontalier et les programmes sanitaires et phytosanitaires (SPS) avec d’autres institutions du COMESA impliquées dans la mise en œuvre du RECAMP, notamment l’Agence d’investissement régionale (AIRC), la Fédération des associations nationales de femmes entrepreneurs en Afrique orientale et australe (FEMCOM), le Conseil des opérateurs économiques du COMESA (CEC), ACTESA et l’Institut africain du cuir (ALLPI) et les partenaires techniques du projet ; et
  1. Soutenir les liens du secteur privé à travers les chaînes de valeur pour accroître l’accès aux marchés régionaux et internationaux en effectuant, entre autres, les tâches suivantes :
  • Entreprendre des évaluations des capacités de certaines MPME dans les chaînes de valeur ciblées, les liens avec les marchés et les tendances en matière d’accès aux marchés, les contraintes et le potentiel de répondre aux demandes des marchés régionaux et internationaux ;
  • Élaborer, mettre en œuvre et documenter des stratégies de facilitation des marchés afin de favoriser les MPME et les liens des entreprises chefs de file et d’améliorer l’accès aux débouchés régionaux et internationaux. Cela impliquerait de mener des recherches pour identifier les acteurs potentiels (acheteurs et vendeurs) pour faciliter ces liens ;
  • Fournir et coordonner l’assistance technique aux MPME dans les chaînes de valeur ciblées afin d’améliorer leur compétitivité et leur intégration sur les marchés régionaux et internationaux ;
  • Faciliter des événements pour soutenir les liens commerciaux directs, y compris les salons et expositions, les missions d’acheteurs entrants, les événements interentreprises (B2B) et d’autres forums ;
  • Élaborer des documents concernant la position politique en vue des dialogues entre le secteur public et le secteur privé afin d’éclairer les réformes et la mise en œuvre des politiques et de la réglementation pour améliorer l’accès aux marchés régionaux et les entreprises dans les chaînes de valeur ciblées. Ceci se fera en organisant et en facilitant des discussions sur le commerce agroalimentaire et les questions de politique liées à l’investissement impliquant des représentants des secteurs privé et public, en vue de parvenir à un consensus sur l’amélioration des politiques ;
  • Assurer la documentation et la diffusion des meilleures pratiques et des enseignements tirés de la mise en œuvre du projet ;
  • Faciliter la formulation de projets par les États membres pour soumission dans le cadre du Mécanisme d’assistance technique (TAF). Ceci est complété par la fourniture régulière d’informations précises sur les projets aux États membres pour leur permettre de prendre des décisions éclairées ;
  • Assurer la coordination des activités avec les autres partenaires de coopération aux niveaux régional et national pour éviter les doubles emplois et assurer la complémentarité des activités ; et
  • Mener les activités ICV conformément au plan ICV convenu ; et
  • Effectuer toutes autres tâches qui pourraient être attribuées par le superviseur.
200203_Call-for-Applications-for-Market-Access-Expert-RECAMP-FR.pdf (16 téléchargements)


Laisser un commentaire